Le groupe

Qui sommes-nous

Le groupe « Ludi Mladi » (Jeunes et Fous) est une troupe de danses Bulgares folkloriques créée en janvier 2014, composée de danseurs non professionnels unis par leur amour pour la danse et le folklore de la Bulgarie.

Notre groupe de danses fait partie de l’association La Culture Bulgare en Languedoc (CBEL) qui a pour vocation de contribuer à la diversité culturelle en Languedoc-Roussillon à travers la popularisation du folklore et des traditions bulgares.

Notre tout premier intérêt est de s’amuser et de vivre des moments inoubliables à travers la danse, et par la suite d’apporter beaucoup de joie à tous ceux et celles pour qui le mystère des Balkans est une source d’inspiration.

Facebook
Google+
YouTube

Le Folklore

Le folklore bulgare représente une riche palette de rythmes asymétriques, de danses et de mélodies, qui témoignent de la cristallisation de faits réels, restés ancrés à jamais dans l’histoire du peuple bulgare.

L'évolution du folklore au cours de l'histoire a divisé le territoire national de la Bulgarie en sept régions folkloriques qui ont chacune leurs propres éléments musicaux, et si l'on connait bien le folklore bulgare on ne peut jamais confondre la musique d’une région avec celle d’une autre. Dans la région de Strandja, se situant au sud-est de la Bulgarie, la tristesse et la mélancolie prennent une grande ampleur dans les chants et dans la musique, une conséquence de la longue domination Ottomane sur cette région. On retrouve ces éléments également dans le folklore des Rhodopes, mais cette région est connue surtout pour l’emploi du mode pentatonique, présent dans toutes les chansons, et pour la fameuse « Kaba Gaida » une cornemuse grave qui fut depuis des siècles le principal instrument accompagnateur du chant. La région voisine Chopluka est tout au contraire marquée par une musique très vive et souvent technique, demandant aux interprètes une grande maîtrise instrumentale, avec des rythmes saccadés et une abondance des accents, ce qui rend la musique encore plus impressionnante. Chaque région folklorique a également développé des costumes de couleurs et de motifs caractéristiques de la région.

 

La musique bulgare - l ’authenticité et la modernité

Il est extraordinaire qu’un petit pays comme la Bulgarie puisse avoir un tel folklore. Tellement riche et originale, il représente une source d’inspiration inépuisable pour les artistes. Déjà au début de XXème siècle, le folklore bulgare fascine le compositeur Bélà Bartok par sa beauté et par ses rythmes asymétriques et lui offre la possibilité d’élargir son horizon musical. Les rythmes comme 5/8, 9/8 et 11/8 l’inspirent à écrire plusieurs œuvres parmi les plus connues de son répertoire. De plus, Jason Derulo, chanteur américain, reprend dans sa chanson Breathing, des motifs folkloriques, interprétés par Le Mystère des voix bulgares. En outre, Steven Knight, scénariste et réalisateur britannique, fait appel à la voix sublime de Neli Andreeva et intègre la chanson Malka moma dans son film Redemption (écoutez sur YouTube ici).

Aujourd’hui la musique traditionnelle bulgare reste un bijou exotique qui trouve sa place non uniquement dans le cinéma ou dans d’autres musiques mais aussi dans le monde des jeux vidéo. Grâce à la créativité, à l’originalité et au savoir faire du compositeur français Olivier Derivier, la musique traditionnelle bulgare prend une autre dimension. Passés par le prisme de l’imaginaire du compositeur, les chants tristes et mélancoliques se transforment en une musique pleine de tension et de suspense qui anime des scènes de combat et d’aventure. La musique des jeux comme Alone in the dark et Bound by flame témoigne de cet amalgame hors pair entre le chant traditionnel bulgare et la modernité (écoutez sur YouTube ici)